Vous êtes ici :

Épistémologie des sciences sociales

Descriptif

Le cours invite à une réflexion sur les conditions qui permettent d’assurer la scientificité d’une recherche. L’éclairage est porté sur le statut des énoncés théoriques et sur le rapport qu’ils entretiennent avec les observations empiriques. Une attention est dans le même temps porté aux frontières établies entre la pratique scientifique et d’autres opérations de connaissance (expertise, enquêtes journalistique, etc.). À titre de repérage, deux démarches symétriques sont présentées tout d’abord (démarches axiomatique et inductive). Des démarches intermédiaires sont examinées ensuite (démarches hypothético-déductive et constructiviste). Des tentatives de dépassement sont considérées enfin. Dans tous les cas, des outils complémentaires sont recherchés dans l’épistémologie des sciences de la nature (Popper, Kuhn, Lakatos, Feyerabend, etc.), dans l’épistémologie des sciences sociales (Durkheim, Weber, Bourdieu, Passeron, Foucault, etc.) et dans la sociologie des sciences (Bourdieu, Latour, Bloor, etc.).

Bibliographie indicative

  • Berthelot J.M. (dir.), Épistémologie des sciences sociales, Paris, PUF, 2012.
  • Chalmers Alan F., Qu’est-ce que la science ?, Paris, Éditions La Découverte, 1990.
  • Dubois M., Introduction à la sociologie des sciences, Paris, PUF, 1999.
  • Gingras Y., Sociologie des sciences, Paris, PUF, 2013.

En bref

Année 4 | Quatrième année

Langue d'enseignementFrançais

Temporalité Semestriel

Crédits ECTS 2.0

Nombre d'heures 18.0

Type d'enseignementCours magistral

Mode de validationExamen terminal écrit

Enseignement obligatoire

Contact(s)

Enseignant(s)
Roger Antoine [+]

Back to Top