Vous êtes ici :

Analyse des conflits

Descriptif

Les conflits armés ont connu d’apparentes mutations au cours des septante dernières années : les conflits interétatiques sont devenus rares, la plupart des guerres opposent désormais une armée gouvernementale à un ou plusieurs groupes armés en rébellion. Sur les territoires des États dits « faillis », on assiste même à des affrontements entre groupes armés dont aucun ne peut véritablement prétendre au statut d’armée régulière. La conduite de la guerre elle-même s’avère bien différente du modèle classique analysé par les spécialistes de la stratégie : à l’affrontement en face à face, dans lequel le plus puissant (ou le meilleur tacticien) triomphe, aurait succédé la guerre de guérilla voire la violence indirecte. La rupture n’est qu’apparente : ces formes de violence politique armée ne sont pas nouvelles ; mais les analystes ne considèrent plus ces violences comme marginales mais reconnaissent leur importance voire leur centralité (quand bien même certains groupes tels l’organisation État islamique (OEI) reviennent parfois à l’affrontement en face à face).

Bibliographie indicative

  • Aron R., Paix et guerre entre les nations, Paris, Calmann-Lévy, 1962.
  • Autesserre S., Peaceland, Conflict Resolution and the Everyday Politics of International Intervention, Cambridge University Press, 2014.
  • Badie B., L’Impuissance de la puissance : essai sur les incertitudes et les espoirs des nouvelles relations internationales, Paris, Fayard, 2004.
  • Barash D.P. & Webel C.P., Peace and Conflict Studies, Londres, Sage, 561 p, 2014.
  • Battistella D., Paix et Guerres au XXIe siècle, Auxerre, Sciences humaines Éditions, 159 p, 2011.

Formule pédagogique

L’objectif est double : fournir aux étudiant·e·s une grille d’analyse des conflits présents et futurs et apprendre à de futurs analystes et / ou décideurs à évaluer une situation conflictuelle, un conflit armé en cours, ou une situation de post-conflit, et à chercher d’éventuelles solutions. Les étudiant·e·s disposent de sessions de trois heures pour présenter leur travail de groupe. Ils·elles peuvent : soit proposer une analyse approfondie d’une situation conflictuelle, d’un conflit armé existant ou achevé ; soit traiter d’un thème transversal à plusieurs conflits ; soit élaborer un scénario de politique-fiction.

En bref

Année 5 | Cinquième année

Langue d'enseignementFrançais

Temporalité Semestriel

Crédits ECTS 6.0

Nombre d'heures 36.0

Type d'enseignementSéminaire

Mode de validationAutre

Enseignement obligatoire

Contact(s)

Enseignant(s)
Bertrand Gilles [+]

Back to Top