30 mars 2022|Événements

Vers la transition inclusive en Nouvelle Aquitaine

Depuis le mois de mars, Sciences Po Bordeaux programme les journées du Séminaire « Vers une transition inclusive en Nouvelle Aquitaine, réflexions et perspectives inter réseaux », dont la réflexion va se poursuivre sur plusieurs mois.

En mai 2018, une instruction ministérielle préconisait « une bascule rapide et d’ampleur au profit d’un accompagnement spécialisé si nécessaire, en milieu ordinaire » pour l'offre sociale, médico-sociale et sanitaire d'accompagnement des personnes handicapées. Cette évolution, qui puise son origine dans la loi de 2005 (loi dite « handicap » du 11 février 2005), privilégie donc la société ordinaire aux structures spécialisées. Extrêmement positive en termes de symbole et de valeurs, elle questionne néanmoins les familles et structures professionnelles dans ses possibilités d’application.

C’est ainsi que le projet d’une société plus inclusive, à l’initiative du gouvernement français, interpelle le secteur médico-social depuis plusieurs années. En effet, l’amélioration de l’accueil des personnes en situation de handicap (et de de tout âge), des personnes âgées dépendantes mais aussi des victimes de fragilité sociale constitue un changement de paradigme fondamental. Car l’offre d’accompagnement institutionnalisée, qui a fondé la légitimité professionnelle du médico-social, est requestionnée au profit d’une autre vision à rebours de la politique sociale appliquée depuis quarante ans.

Comment aborder au mieux ce changement ? Quels outils appliquer ? De nouveaux métiers doivent-ils être développés ? C’est pour répondre à ces questions et faire face à ce contexte charnière que Sciences Po Bordeaux accueille le séminaire « Vers la transition inclusive en Nouvelle Aquitaine » de mars à septembre 2022. Avec le soutien de l’ARS, les quatre réseaux d’employeurs de Nouvelle Aquitaine, la FISAF, l’URIOPSS, la FEHAP et NEXEM, partenaires et co-organisateurs, ont souhaité proposer à leurs directeurs d’ESMS (Établissements et Services Médico-Sociaux) un séminaire inter réseaux pour échanger, analyser et réfléchir ensemble à ces enjeux.

Une initiative (retardée plusieurs fois auparavant en raison de la COVID-19) également accompagnée par Ronan Le Graët, chef du service de la Formation Continue au sein de l’école : « Sciences Po Bordeaux est considéré comme le spécialiste du service public par les acteurs du domaine. Une image de marque et de compétences que nous développons entre autres, à travers nos executive master – accessibles aux cadres du secteur social et médico-social comme à ceux du secteur public - et grâce à l’expertise précieuse de Robert Lafore [1]». En organisant ces rencontres participatives, qui vont associer d’autres intervenants spécialisés, l’école souhaite dès lors poursuivre et approfondir ce positionnement.

« Les Directeurs d’établissements médicaux sociaux de Nouvelle-Aquitaine participant au séminaire sont représentatifs de la variété du secteur sanitaire et médico-social » continue Ronan Le Graët. « Ce secteur traverse en ce moment une crise des vocations. Il a dû fortement s’adapter ces dernières années, en adéquation avec une politique de financement toujours plus stricte et contrôlée. En réunissant les cadres des différents réseaux pour qu’ils partagent conjointement leur expérience, nous produisons non seulement des analyses collectives mais également des pistes de solutions. Ces dernières pourront potentiellement être partagées aux autorités en la matière, comme l’Agence Régionale de Santé ».

 

[1] Robert Lafore est professeur de droit public et ancien directeur de Sciences Po Bordeaux, spécialiste de droits et de politiques sociales.