Vous êtes ici :

06/02 | Centre Émile Durkheim Dépassée, la représentation ?

>> En raison d'un mouvement de grève le 6 février prochain, la séance 2 du séminaire général est reportée sine die. <<

La diffusion des technologies de directisation : tirage au sort et référendums

LAURENCE MOREL (maîtresse de conférences en science politique, Université de Lille, chercheuse associée au CEVIPOF)

YVES SINTOMER (professeur de science politique, Université de Paris 8, Centre de Recherches sociologiques et politiques de Paris 8, Associate Member, Nuffield College, University of Oxford)

Le séminaire général du Centre Émile Durkheim a pour objectif d’interroger la place de la représentation dans les conceptions et pratiques des acteurs, aussi bien du côté des gouvernants et décideurs que des gouvernés (citoyens ordinaires, mouvements sociaux, etc.). Dans leurs conceptions de la démocratie, quel est l’attachement à la représentation, sa nécessité, ses justifications ? Dans les pratiques contemporaines de la participation, la représentation est-elle dépassée, ou bien la participation constitue-t-elle toujours une continuation de la représentation par d’autres moyens ? Doit-on toujours continuer à penser la démocratie comme fondée sur une distinction entre gouvernants et gouvernés ou doit-on penser en termes d’interaction, d’hybridation, de dépassement ou d’articulation ?  

plus d'info

Back to Top