Vous êtes ici :

Carte blanche à l'art contemporain : Daniel Buren / Pascal Convert

Daniel Buren et Pascal Convert

Artistes, plasticiens

Qui ne connaît pas Daniel Buren et Pascal Convert ? Du premier les célèbres « colonnes » du Palais-Royal (1986) ont déclenché l’une des plus célèbres « batailles culturelles » dont la France a le génie depuis celle d’Hernani. Du second, les Aquitains connaissent bien les réalisations présentées au Capc Musée d’Art Contemporain ou au FRAC. Son installation en 2015 sur toute la longueur du pont de Birambits à Bègles « Commence alors la grande lumière du Sud-Ouest » en hommage à Roland Barthes, est dans toutes les mémoires. Buren – Convert, Convert – Buren : c’est à un dialogue entre deux grands créateurs français contemporains que les « Rencontres Sciences Po Bordeaux / Sud Ouest »  invitent le public. Ils ont presque vingt ans de différence et leur art a forcément épousé les techniques respectives de leur temps, mais entre les célèbres bandes verticales de 8,7 cm de largeur de Buren et le Monument à la Mémoire des Résistants et Fusillés au Mont-Valérien, c’est le même esprit de liberté qui s’exprime. De résistance aussi. Fin 2015, Daniel Buren et Pascal Convert sont parmi les 1001 artistes français qui signent dans « Le Monde », « Libération » et « L’Humanité » un texte répondant à la présidente du FN, peu de temps après les attentats du 13 novembre 2015. On y lit ceci : « Tout est incompatible entre nous et seuls les intrigants, les traîtres et les crédules pourront croire un instant que la liberté de création a un sens pour le parti qui est le vôtre ». Sans commentaire !

En partenariat avec la librairie Mollat

Amphithéâtre Montesquieu | Sciences Po Bordeaux

Back to Top