Vous êtes ici :

Grand oral de Jean-Noël Jeanneney

Grand oral de Jean-Noël JEANNENEY : quand l’histoire se fait chair

C’est une question que pose Jean-Noël Jeanneney à la fin d’un entretien publié dans les colonnes du journal Le Monde, le 6 octobre 2017, à l’occasion de la sortie de son livre Le moment Macron (Seuil). Une question d’historien, une question de praticien, une question qui résume tout le talent de ce brillant intellectuel humaniste qui a connu le pouvoir comme d’autres découvrent la mer dès leur plus jeune âge. La question est la suivante : « Emmanuel Macron possède-t-il le sens du cocasse ? Qualité indispensable au recul sur soi-même et sur les choses. Les grands hommes d’État l’ont souvent. Voyez Clémenceau. De Gaulle aussi, ou Churchill… ». Voilà une question redoutable qui va à l’essentiel. C’est à l’aune de ce genre d’interrogation que se découvrent les biographes incisifs et les analystes minutieux de notre temps. Jean-Noël Jeanneney, président d’honneur du Festival international du film d’histoire de Pessac qu’il contribua à fonder aux côtés d’Alain Rousset, est, incontestablement, l’un des meilleurs historiens français contemporains.

Petit-fils de Jules Jeanneney, homme politique exceptionnel de la IIIè République, ami et collaborateur du « Tigre » ;  fils de Jean-Marcel Jeanneney, économiste, Résistant, plusieurs fois ministre du général de Gaulle ; Jean-Noël Jeanneney n’a pas, à son actif, qu’une œuvre d’historien, de professeur d’université et d’essayiste. Il a présidé Radio France (1982 – 1986) puis la Mission du Bicentenaire de la Révolution française (1988 – 1990) et a été ministre à deux reprises entre 1991 et 1993. Président de la Bibliothèque Nationale de France (2002 – 2007), il a contribué à faire de cet établissement l’une des plus grandes bibliothèques au monde.

Jean-Noël Jeanneney, éminent spécialiste de l’Entre Deux-guerres était tout désigné pour passer son « grand oral » des Rencontres Sciences Po Bordeaux / Sud Ouest à l’occasion du 31e Festival de Pessac sur le thème de « La drôle de paix, 1918 – 1939 ».

J.P.

Modération : Sud Ouest.

→ Dans le cadre du Festival International du Film d'Histoire de Pessac | Cinéma Jean-Eustache (Pessac). Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Back to Top