Vous êtes ici :

Grand oral de Sylvain Tesson

Sylvain Tesson
Marcheur, voyageur, écrivain et stégophile.

Il est fasciné par la figure du wanderer, personnage du romantisme allemand. Le wanderer c’est celui qui marche sans avoir forcément de destination finale, le voyageur sans attache, celui qui parcourt le monde dans le seul but de le parcourir. Sylvain Tesson est un passionné, un curieux et un érudit. De tout. Ses ouvrages sur ses très nombreux voyages réels, tel le premier publié en 1996 avec son ami et compère de route Alexandre Poussin, On a roulé sur la terre (Lafont) ou intérieurs comme son dernier, Une très légère oscillation (Les Équateurs,2017), laissent le lecteur presque sonné de tant de talent d’écriture et d’évocation. Stégophile (celui qui aime escalader les façades), motard avec des Russes tous déjantés sur les traces de la Grande Armée napoléonienne pendant la retraite de Russie (Berezina, Guérin, 2015), authentique expert d’Homère dont il a présenté l’Iliade et l’Odyssée aux auditeurs de France Inter (Un été avec Homère), Sylvain Tesson, rescapé d’un terrible accident, est resté un infatigable coureur de pistes comme au temps des premiers trappeurs. Cet « anti-moderne » est tout indiqué pour intervenir dans le cycle « Demain les savoirs », en partenariat avec le Crédit Mutuel du Sud-Ouest. Le paradoxe n’est-il pas un des fondements de la découverte ?

→ Amphithéâtre Montesquieu, entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Back to Top