Vous êtes ici :

École d'étéL’économie et la politique

BORDEAUX | 6 - 9 JUIN 2016

Le but principal de cette école est de contribuer à relancer un investissement de la science politique dans l’analyse du rapport entre l’économie et la politique. Fortement délaissé par la science politique et notamment en France, ce rapport est au centre d’un « groupe de projet SPECO » inédit lancé par l’Association française de Science Politique (AFSP) pour la période 2015-17. [En savoir plus sur le groupe de projet SPECO]. Dans la perspective de ce groupe de projet, l’école d’été est conçue comme un outil pour développer et diffuser des savoirs sur l’économie au sein de la science politique, mais aussi comme un forum au sein duquel l’analyse de la relation entre l’économie et la politique pourra fructifier. Plus précisément, cette école d’été vise à réaliser cinq objectifs :

  1. Structurer et élargir une communauté de politistes effectuant des recherches sur l’économie en France et en étranger ;
  2. Mieux équiper ces politistes pour s’engager dans les débats internationaux concernant le rapport entre l’économie et la politique ;
  3. Encourager un échantillon plus large de politistes à investir dans, voire de se reconvertir dans, des objets de recherche d’économie politique ;
  4. Amorcer des projets de recherche collaboratifs entre les participants et les intervenants ;
  5. Renouveler l’enseignement sur les questions économiques par les politistes (et accessoirement celui portant sur les questions politiques par les économistes).

IdEx : programme financé par l'ANR-10-IDEX-03-02

Public visé

Le public concerné est prioritairement celui des doctorant·e·s et des post-doctorant·e·s politistes qui ont déjà investi les questions d’économie politique, ainsi que celui des politistes titulaires qui souhaitent se reconvertir dans ce domaine. Enfin, l’école peut également intéresser des économistes (doctorant·e·s, jeunes docteur·e·s ou titulaires) particulièrement motivé·e·s à investir le rapport économie-politique.

Programme

En termes de méthode de travail, l’école sera structurée en 9 séances de travail, dont 5 autour de conférences à caractère pédagogique, 3 autour des travaux en cours des participants et 1 centrée sur comment publier sur le rapport entre l’économie et la politique :

 

9h – 12h30

14h – 17h30

Lundi 6 juin 2016

Accueil, introduction et premier échange

 

Conférence Andy Smith (université de Bordeaux - Centre Émile Durkheim)

La relation économie-politique : définitions, approches et défis analytiques

 

Conférence Colin Hay (Sciences Po)

Does capitalism (still) come in varieties?

 

Premier séminaire sur les travaux des participants

Mardi 7 juin 2016

Le macro : les capitalismes et leurs institutions transversales

 

Conférence 1 : Monnaie, finance et politique

(Bruno Théret, université Paris Dauphine)

 

Conférence 2 : Les instruments « macro » des capitalismes  (Vincent Gayon, université Paris Dauphine)

 

Deuxième séminaire sur les travaux des participants

Mardi 7 juin : 18h30

Conférence grand public, site Victoire
Andrew Gamble (Professor of Politics at the University of Sheffield - Royaume-Uni)

"What comes next ? The crisis and its consequences"

Mercredi 8 juin 2016

Le méso : capitalismes et industries

 

Conférence 1 : L’activité industrielle et la politique

(Matthieu Montalban, université de Bordeaux)

 

Conférence 2 : Le travail politique dans les industries

(Andy Smith, université de Bordeaux - Centre Émile Durkheim)

Troisième séminaire sur les travaux des participants

 

Séance de travail : publier sur le rapport économie-politique (animée par Colin Hay en tant que rédacteur en chef de New Political Economy)

Jeudi 9 juin 2016

Le micro : capitalismes et la firme

 

Conférence 1 : La firme comme entité politique

(Pierre François, CSO)

 

Conférence 2 : Qui gouverne l'entreprise ? L'auto-régulation des lieux de travail comme espace d'affrontement politique

(Guillaume Gourgues, université de Franche-Comté, PACTE)

Conférence et débat général final :

Economics and politics, challenges remaining and the road ahead

(Colin Hay and Andy Smith).

Par ailleurs, ce programme se complète par un dîner de gala le mercredi 8 juin à 19h30.

Candidature et frais d'inscription

Comment candidater ?

Chaque candidature comportera une lettre de motivation argumentée, un résumé de travaux en cours pertinents (entre 2000 et 5000 signes) et un CV académique. Elle doit être envoyée par courrier électronique avant le 31 mars 2016 à Selda MACHADO | Courriel (s.machado @ sciencespobordeaux.fr)

Tarifs * et modes de paiement

Avant le 10 avril : doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s : 450 € ; titulaires : 550 €.

→ Après le 10 avril : doctorant.e.s et jeunes docteur.e.s : 550 € ; titulaires : 650 €.

Paiement soit par carte bancaire, soit en réglant une facture par bon de commande

* Ces montants comprennent les coûts de l’enseignement, 4 nuits d’hôtel (du 5 au 9 juin et petit déjeuner compris), 4 déjeuners et le dîner de gala. Ils ne comprennent pas le coût des autres repas, ni celui du transport.

Inscription en ligne : http://poleco.sciencesconf.org/

Comité d'organisation

  • Andy Smith (CED)
  • Colin Hay (CEE, Paris)
  • Cornelia Woll (CEE, Paris)
  • Benjamin Lemoine (IRRISO, Paris)
  • Ben Clift (Université de Warwick, GB)
  • Sophie Meunier (Princeton)
  • Matthieu Ansaloni (LAASP, Toulouse)
  • Cyril Benoît (CED)
  • Clément Fontan (CERAPS-Univ. Montréal)
  • Samuel Faure (CERI, Paris)
  • Pierre François (CSO, Paris)
  • Alina Surubaru (CED)
  • Agnès Labrousse (Université de Picardie)
  • Matthieu Montalban (GREThA)

Back to Top