Vous êtes ici :

Master d'Institut d'Études Politiques "Gestion des risques dans les pays du Sud"

Résumé de la formation

  • Type de diplôme visé: Diplôme d'institut d'études politiques
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Parcours: Professionnel
  • Majeure: Affaires internationales

Présentation

Présentation

La notion de risque est aujourd’hui au cœur du processus décisionnel des acteurs politiques comme économiques. Les sociétés modernes développées seraient des « sociétés du risque ». Les pays en développement, et notamment les pays émergents, dont les dynamiques d’évolution économique, politique, sociale, environnementale et technologique, sont rapides et difficilement prévisibles sont eux aussi devenus une source importante de risque pour l’ensemble de l’économie mondiale et des relations internationales. Le management du risque est ainsi devenu un enjeu central pour la gouvernance politique (politiques publiques) et privée (entreprises, ONG…). Les méthodes d’analyse qui y sont associées nécessitent la mise en œuvre de démarches et d’outils spécifiques. Elles conjuguent à la fois des outils d’analyse quantitatifs et qualitatifs et font appel à des compétences en matière de sciences politiques, d’économie, de sciences sociales, d’ingénierie de projet, de management…dans des dimensions à la fois territoriales élargies (pays ou région) et dans un cadre plus restreint, le projet.

Objectifs

Le parcours GRPS poursuit 4 objectifs essentiels :

1. former des cadres professionnels intervenant dans les pays du Sud dans différentes formes d’action (ONG, entreprises, bureaux d’étude, organisme de consultance, institutions de coopération et d’aide au développement…) ;

2. doter d’une formation initiale solide, pluridisciplinaire et comparatiste, des nouveaux-venus dans un de ces métiers, sur différents terrains (Afrique, Asie, Amérique latine, Monde arabe, Moyen Orient) et les sensibiliser aux problématiques des relations et solidarités nord-sud (développement durable, coopération publique privée, responsabilité sociale des entreprises…) ;

3. fournir une formation spécialisée aux professionnels, leur permettant de répondre aux demandes diverses liées à la mobilité géographique des activités et à la versatilité des emplois, les passerelles entre les différents métiers étant toujours plus nombreuses ;

4. former des risk managers, à même de monter des projets et d’évaluer le contexte et les risques d’une action de coopération, de développement ou d’investissement économique dans un pays du Sud.

Savoir-faire et compétences

L’axe central du Master est la méthodologie et l’expertise Risque Pays-Projet. Le master GRPS fait donc l’objet d’un exercice de professionnalisation (en groupe de 8-10 étudiants) qui se déroule sur une année complète (Janvier-Janvier) et constitue un « vrai » travail d’expertise, pour des commanditaires professionnels, venants des secteurs de la coopération publique (internationale, nationale ou locale), des ONG et du secteur privé marchand (entreprises, banques). L’approche permet, à travers une grille d’analyse pluridisciplinaire, d’étudier les risques présents dans un pays en développement. Les projets concernent tout autant une action de développement (commandité par une ONG, une Ambassade, une organisation internationale, l’ONU…) qu’un projet d’implantation d’une entreprise ou d’exportation (extension d’un parc Eolien en Ethiopie, Structuration d’une filière agricole en Côte d’Ivoire, construction d’un gazoduc en Asie centrale pour Gaz de France, l’implantation d’une usine et/ou l’exportation de voitures pour un constructeur automobile).

Dans cette perspective, les enseignements sont assurés par une équipe pluridisciplinaire d’enseignants (politistes, juristes, économistes, anthropologues, géographes, financiers..), par des chercheurs provenant de plusieurs laboratoires de recherche bordelais (LAM, CED, GREThA, COMPTRASEC, BSA…), ainsi que par des professionnels (ONG, AFD, Ministères, UE, PNUD, Entreprises, Consultants…). Le parcours GRPS est professionnalisant et vise à doter ses étudiants des connaissances et expériences directement applicables sur le terrain (méthodologie de projet et d’analyse des risques, approche pluridisciplinaire, séminaires d’études de cas, travail en groupe…).

Programme

Contenu de la formation

 Programme de quatrième année [M1]

Bloc conférences de méthode (travail des compétences)
Culture générale
Économie
Spécialité
Anglais
Autre langue 
Bloc épreuves d'aptitude (évaluation des compétences)
Culture générale
Économie
Grand oral
Anglais
Autre langue
Activité sportive
Bloc enseignements fondamentaux (acquisition des connaissances)
Économie internationale 
Enjeux contemporains dans les rapports Nord/Sud
Relation et Organisations Internationales
Introduction à l'analyse du risque
Cours d'ouverture *
Bloc enseignements de spécialisation (acquisition des connaissances)
Épreuve écrite de spécialité  
Cours évalués par l'oral de spécialité
Mode projet : concepts et méthodes
Sociologie des organisations
Économie du développement
Global Environmental Politics
Séminaires spécifiques
L'analyse économique du risque pays
Mapping des acteurs politiques et institutionnels 

Séminaire d'expertise professionnelle

— Encadrement des expertises risques pays

— Tutorat expertise risque pays

Séminaires géographiques (2 au choix sur 4) 
− Afrique subsaharienne
− Monde arabe
− Amérique latine
− Asie

* Les cours d'ouvertures sont des cours élargissant un peu le cadre du master, ils sont dispensés par des intervenants d'universités du monde entier. Chaque année une liste de plusieurs cours est diffusée aux étudiants de quatrième année afin qu'ils effectuent leur choix en début d'année et indiquent le cours d'ouverture sur lequel ils souhaitent être évalués.

 Programme de cinquième année [M2]

Bloc compétences transverses

Conférences de méthodes

Culture générale
Économie
Anglais
Autre langue 

 Épreuves

Oral anglais
Oral autre langue
Épreuve de sport

 Bloc approfondissement disciplinaire

Certificat 1 (au choix)
certificat 1a : RSE & Social Business
Responsabilité sociale des entreprises
Social business: microfinance et impact investment
Inclusive business (études de cas)
ou certificat 1b : Gestion des crises
Urgence et conflit
Gestion des catastrophes naturelles 
Intervenir en situation de crises (études de cas)
Certificat 2 (au choix)
certificat 2a : Risques agricoles et sécurité alimentaire
Analyse des filières agricoles
Les politiques agricoles et la sécurité alimentaire 
Management des risques agricoles (études de cas)
ou certificat 2b : Villes africaines (coord Fourchard)
Security, violence and public order in Africa
Économies urbaines en Afrique

Nouvelles dynamiques sociales de l'urbanité africaine

Mobilités, citadinité et citoyenneté en Afrique
Bloc insertion professionnelle (professionnalisation)
Ateliers, simulations et projets tutorés  

Élaboration d'un système d'analyse risque projet 

Encadrement des expertises risques pays-projet
Tutorat
Bloc Mémoire ou stage

Stages

  • Études Risque Pays – Risque projet

AFGHANISTAN | projet : réforme administration publique (Ambassade)

ANGOLA  | projet : entreprise - secteur énergie renouvelable (Vergnet)

CUBA | projet : coopération décentralisée (Mairie de Ducos)

NEPAL |projet : microfinance (Entrepreneurs du Monde)

MAURICE | projet: infrastructure – aéroport (AFD)

SENEGAL | projet : NTIC et microentreprises informelles (Weebi)

PHILIPPINES | projet : ONG - Eau et assainissement

  • Stages des dernières promotions

Entreprises, banques, consultance, expertise :

CSC, Veolia Environnement ; Touton ;  Vergnet ; Natixis : service analyse ISR ; VIGEO ; GDF Suez ; Total ; Dassault-Système ; Alstom (Arabie Saoudite) ; BNP Paribas Paris - Delegation aux RSE (reporting environnemental) ; EDF RSE ; Total Département RSE Développement Durable (filière accès à l’énergie dans PVD) ; Planet Rating ; Fondation Grameen Crédit agricole ; Banque interaméricaine de Bolivie ; …  

ONG :

MSF ; International Crisis Group (Sénégal) ; Solidarités internationales ; CCFD Paris ; Planet Finance ; Handicap International ; ENDA-Maghreb ; ATD QUART MONDE ; Croix rouge Française ; Coordination Sud ;  Aide Internationale Pour l’Enfance-Montréal ;  International Bridges to Justice (Pékin) ; ONG US "buildOn" ; Apoyo Urbano (Mexique) ; un techo para mi pais (Haïti) ; GADEM (Rabat) ; Action Health Incorporated (Lagos) ; Fidesco ; IDIES (collectif Faire, Alternatives Economiques, fnct CG Nord Pas de Calais) ; Teacher creativity center (Ramallah) ; ONG Door step school (Inde) ; Asso Culture et Dvpt ; GERES (Groupe des en renouv env et solidarité) ; Festival Teatro Container (Valparaiso) ; War Child (Londres) ; REPAOC (Dakar)…

Institutions de coopération :

FAO ; AFD, UN ; GIZ ; OIM ; PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) ; Organisation des Etats américains de Kingston (Jamaïque) ; ; Ambassade de la République fédérale d’Allemagne au Kenya ; UN habitat Sénégal ; Délégation UE Brazzaville ; Délégation UE-Togo ; Délégation de l'UE au Kazakhstan ; OIT Costa Rica ; Joint Inspection Unit (NU, Genève) ; Deutscher Entwicklungsdienst  (Bolivie) ; ODI Londres ; PNUD - FEM Programme de Petites Donations (SGP) Honduras ; CEPAL Mexico (Unité agriculture et développement rural en Amérique centrale) ; Ministère du développement durable du Gabon ; IFRA Nairobi ; OIM Paris ; DAS Ministère de la défense (OTAN) ; HCR à Beyrouth ; Unesco Paris ; RI Mairie de Bordeaux ; Mairie de Pessac (jumelage avec Banfora) ; Conseil régional d’Aquitaine ; RADSI (Bordeaux).

Contact(s)

Responsable(s)

Berrou Jean-Philippe

Email : j.p.berrou @ sciencespobordeaux.fr

Contact(s) administratif(s)

Joly Patricia

Email : p.joly @ sciencespobordeaux.fr

Lavaud Isabelle

Email : i.lavaud @ sciencespobordeaux.fr

Plus d'infos

Public concerné

  • Formation initiale
  • Formation continue

Effectif 25

Stage Obligatoire (4 mois minimum)

Back to Top