Vous êtes ici :

Trouvé Matthieu

Maître de conférences en histoire contemporaine

Téléphone : +33 (0)5 56 844 152

Adresse :Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone | Domaine universitaire
F-33607 Pessac cedex

Activités administratives

  • Membre élu (en 2017) du Conseil scientifique de Sciences Po Bordeaux
  • Membre de commissions de spécialistes (université de Bordeaux, Sciences Po Lille)
  • Membre du comité de pilotage de l’Unipop d'histoire de Pessac
  • Membre depuis 2008 de l’équipe « JPPJV » (« Sciences Po Bordeaux, Je le Peux Parce que Je le Veux »)
  • Membre du groupe de travail sur les liens entre recherche et enseignement, créé en janvier 2017 au sein de Sciences Po Bordeaux.

ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES :

  • Participation à deux programmes ANR
  • Membre du conseil scientifique de la revue électronique Debater a Europa (Université de Coimbra)
  • Membre du programme Région « Les capitales européennes et la culture depuis 1945 : Berlin, Londres, Madrid, Paris », sous la direction de Françoise Taliano-des-Garets
  • Chercheur associé au programme de recherche « Les années de l’alternance, 1984‐1988 » (Institut François Mitterrand, Paris).

Activités d’enseignement

  • Cours de 1re année (Sciences Po Bordeaux) : "Histoire politique et culturelle, de l'Ancien Régime à nos jours" (36h), " história e civilização brasileira" (12h).
  • Cours en 3e année (Sciences Po Bordeaux) : "Problèmes politiques et sociaux contemporains" (étudiants de la LAP).
  • Conférences de méthode de culture générale en 4e année (Sciences Po Bordeaux).
  • Cours et conférence de méthode en 5e année (Sciences Po Bordeaux) : "Histoire culturelle et sociale de l'Europe" — Parcours Carrières Européennes.

Activités de recherche

  • Histoire de la construction européenne
  • Histoire politique de l'Espagne et de la France depuis 1945
  • Rôle des élites politiques et diplomatiques
  • Politique de la France à l'égard des pays d'Europe du Sud
  • Diplomatie française à l'égard de l'Amérique latine

Mots-clé : Construction européenne, Espagne, histoire politique, Amérique latine, diplomatie française, histoire des relations internationales

Publications

  • L’Espagne et l’Europe. De la dictature de Franco à l’Union européenne, Bruxelles, Peter Lang, collection « Euroclio », vol. 43, 2008, 522 p.

    L’Espagne et l’Europe. De la dictature de Franco à l’Union européenne, Bruxelles, Peter Lang, collection « Euroclio », vol. 43, 2008, 522 p. (Trouvé Matthieu - 2008)

    Ce livre s’applique à décrire l’intense activité diplomatique qui a conduit l’Espagne de Franco à se rapprocher des institutions communautaires, puis l’Espagne démocratique à intégrer la Communauté économique européenne et à devenir un des piliers de l’Union européenne. L’étude des mécanismes des négociations, de leur rythme, de leur organisation se veut précise et neuve. Elle rappelle les origines de la passion européenne des Espagnols qui les a amenés à accepter, à une très large majorité, en février 2005, le traité instituant la Constitution européenne, grâce à l'analyse de la naissance et de la mise en place d’un « consensus à l’espagnole ». Elle pourra ainsi éclairer les débats passés ou prochains sur l’élargissement de l’Europe. L’ouvrage, qui s’inscrit pleinement dans le renouveau des études sur l’histoire de l’intégration européenne, met en valeur les grands artisans de la démarche vers l’Europe et l’investissement des dirigeants espagnols. Il se définit enfin comme le prototype d’une étude d’histoire des relations internationales et comme un travail pionnier dans l’étude des interférences entre relations bilatérales et multilatérales.

    Voir la publication en ligne

  • « L’Europe du Sud (Espagne, Portugal, Grèce) : nouvelles approches historiographiques des dictatures et de la transition démocratique. Introduction » (Trouvé Matthieu - Anne Dulphy - Victor Pereira, 2016)

    Histoire@Politique, [en ligne], n° 29, mai-août 2016, www.histoire-politique.fr

    Voir la publication en ligne

  • « La culture du pronunciamiento en Espagne », Parlement(s). Revue d’histoire politique, n°12, numéro spécial « À l’heure du coup d’État », p. 87-98 (Trouvé Matthieu - 2009)

    L’histoire contemporaine de l’Espagne est jalonnée par une succession de conflits politiques et militaires : guerres civiles et guerres carlistes, manifestations, grèves, insurrections, émeutes urbaines et rurales, conspirations, sans oublier les coups d’États, pronunciamientos et autres soulèvements militaires. A une culture du conflit, notamment politique, semble ainsi s’ajouter ce que l’on pourrait appeler une « culture du pronunciamiento » qui confère à l’Espagne la réputation d’un pays sanglant, traversé par des périodes de violence voire de terreur politique extrême aux XIXe et XXe siècles. Cet article tente d’analyser cette culture du pronunciamiento et s’inscrit dans une logique visant également à briser le mythe d’une transition démocratique consensuelle à l’époque contemporaine.

    Voir la publication en ligne

  • « L’ambition et les contraintes. Les discours et les messages du général de Gaulle en Amérique latine et leur réception : la voix et les voies de la politique latino-américaine de la France », dans Vaïsse (Maurice), dir., De Gaulle et l’Amérique latine, Rennes, PUR, p. 115-127 (Trouvé Matthieu - 2014)

    Des tournées spectaculaires et symboliques : c’est ce qui reste avant tout des voyages du général de Gaulle en Amérique latine, qui ont pris des allures de grandes kermesses en l’honneur du héros de la France Libre. Le spectacle, on le retrouve dans l’accueil enthousiaste voire parfois délirant que les foules latino-américaines ont réservé au général de Gaulle à chaque étape du voyage. La symbolique, on la retrouve dans les discours et allocutions du chef d’État, au Mexique, puis de Caracas à Rio. S’interroger sur les discours de De Gaulle, c’est s’interroger sur le verbe gaullien, sur les objectifs d’un voyage en Amérique du Sud dont De Gaulle disait lui-même qu’ils pouvaient paraître flous. C’est s’interroger aussi sur le contenu et la portée du message, les ambitions politiques que De Gaulle souhaite porter en Amérique latine, ainsi que sur leur réception, à la fois auprès des gouvernements que des populations locales. A travers ses discours, le général de Gaulle fixe les fondements, les principes et les grands objectifs de la politique française à l’égard de l’Amérique latine, continent où les intérêts et l’implication de la France sont moins évidents qu’en Afrique ou en Asie. Présentés souvent comme des défis aux États-Unis, les voyages au Mexique et surtout en Amérique du Sud participent pleinement de la politique de grandeur ou de l’illusion de la grandeur. Au vu du bilan mitigé de ces tournées et des contraintes pesant sur les diplomaties française et latino-américaine, on peut néanmoins se demander, avec Étienne Burin des Roziers, dans quelle mesure ces tournées n’ont a pas été « un feu de paille ».

    Voir la publication en ligne

  • Le Royaume-Uni, l’Europe et le monde, en co-direction avec Hubert Bonin et Françoise Taliano-des-Garets, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 308 p (Trouvé Matthieu - Hubert Bonin - Françoise Taliano-des-Garets, 2015)

    Le Royaume-Uni, l'Europe et le monde est un recueil d’essais permettant de nourrir les réflexions sur la spécificité politique, diplomatique, culturelle et économique des Îles britanniques par rapport au continent et à la France. Les études sur le rayonnement et la puissance (notamment thalassocratique) du Royaume-Uni servent de points d’appui à des débats autour de la capacité à rester partie prenante dans l’échiquier mondial. L’insertion dans l’Union européenne a contribué d’ailleurs à attiser les débats. Mais la compétition porte aussi sur les enjeux culturels, l’anglophonie face à la francophonie ou l’originalité du modèle patrimonial britannique, par exemple. Ces essais veulent ainsi stimuler les parcours historiques de la «grandeur» britannique et les réflexions autour de la pérennité de l’originalité anglaise. Tout à la fois orienté vers l’histoire britannique, de façon délibérément comparative, et vers l’histoire des relations internationales, ce recueil contribuera à stimuler l’esprit d’ouverture critique.

    Voir la publication en ligne

Back to Top